#ImpossibleNestPasFutur

En ces temps de « métamorphoses », il me semble nécessaire de se projeter dans l’avenir afin d’être en mesure de construire ensemble le récit d’un futur réussi. Chaque mois, un acteur du changement nous enverra une lettre provenant du futur ! Ce  mois-ci, j’ai envoyé Virginie Raisson* en 2040. Voici sa lettre depuis le futur, où il est question d’éducation !

 Ici, en 2040, tout va bien, en dépit d’une pluie continue depuis maintenant deux mois !
Figure-toi que je viens de retomber sur un article publié en 2016 intitulé « L’avenir de l’école » Waouh… Un vrai retour vers le futur qui n’a jamais existé !

On y parle de la réforme des collèges, de l’usage des « tablettes » à l’école, de la suppression des notes, de la revalorisation du statut des enseignants… Comme si tout était figé. C’est d’autant plus amusant qu’aujourd’hui, les enseignants n’enseignent plus justement.

En fait, il est apparu peu à peu qu’il ne servait à rien d’élaborer des « programmes » scolaires ou de passer autant d’années à transmettre des connaissances alors qu’elles sont accessibles à tout moment, partout et par tous.

On a réalisé aussi qu’en comparant les élèves sur la base de leurs savoirs académiques, non seulement on renforçait les inégalités, mais en plus, on passait à côté des personnes les plus inventives, ou les plus talentueuses.

Ensuite, on a réalisé que grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC), chacun peut transmettre ses savoirs aux autres et être ainsi élève et prof à la fois.

D’ailleurs, aujourd’hui, on étudie à distance, sur de grandes plateformes où chacun peut transmettre ses connaissances, partager une découverte, participer à une recherche collective, et surtout, apprendre ce dont il a besoin au moment où il en a besoin, quel que soit son âge.

C’est drôle d’ailleurs, car contrairement à ton époque où l’on fabriquait des spécialistes, aujourd’hui, on préfère les « multipotentialistes ».

Car on a enfin compris qu’ils savaient mieux résoudre les problèmes complexes que les autres.

Quant aux écoles, elles existent toujours. Simplement, elles sont chargées d’une autre mission : développer tout ce qui ne s’apprend que par l’expérience comme par exemple l’autonomie, la résilience, l’observation, la démonstration, l’empathie et même la critique.

Bref, je voulais donc te dire que tu n’avais pas besoin de lire cet article sur l’avenir de l’école. Car cela pourrait te donner des idées fausses sur le futur qui, heureusement, est bien plus ouvert que cela !

#ImpossibleNestPasFutur

Virginie

*Virginie est chercheur-analyste en relations internationales. Elle dirige le LÉPAC**, le laboratoire de cartographie et de prospective sur lequel s’appuie l’émission Le Dessous des Cartes sur Arte. Auteur du premier atlas de prospective internationale : 2033, Atlas des Futurs du Monde (Robert Laffont), son credo : « Impossible n’est pas Futur ! »

**Le LÉPAC est un laboratoire privé, indépendant et pluridisciplinaire d’études prospectives et d’analyses cartographiques, fondé en 1992 par Jean-Christophe Victor avec Virginie Raisson.

Bonus des optimistes:  

AGIR !   

Pour décider ensemble et aujourd’hui de notre avenir commun, un choix s’offre à nous : celui d’explorer les futurs possibles avec une gourmande curiosité, ou celui de céder à la fatalité le soin de décider pour nous ce que sera demain.

Voilà pourquoi je souhaite mettre en lumière et soutenir 2038, Les Futurs du Monde, l’ouvrage de Virginie Raisson.  Pour le commander, c’est ici !

couv KKBB

DECOUVRIR !

Feuilleter l’Atlas 2033

En savoir plus sur le Facebook de l’atlas  et sur celui du Lépac

5 commentaires sur « #ImpossibleNestPasFutur »

  1. Bonsoir, Je suis Très heureuse d’avoir lu cet article passionnant et déstabilisant parfois, surprenant et innovateur, tant de choses évoquées m’interpellent et m’interrogent alors que je travaille en tant que psychologue clinicienne puis thérapeute depuis près de 28 ans auprès d’enfants en difficultés scolaires tout en menant mon intervention auprès d’adultes. Nous sommes en 2040 avec vous Virginie Raisson, je vous découvre et c’est un plaisir. C’est vraiment le futur « les enseignants n’enseignent plus » il « n’y a plus de programme scolaire » élaboré, et de transmissions de connaissances réalisés par eux, lesquels se transmettent ailleurs, plus donc d’évaluations de savoirs académiques, susceptibles de renforcer les inégalités , Ainsi l’inventivité et le talent des plus inventifs s’épanouiraient. Je suis en accord et émerveillée !!! En discuter ainsi demeure difficile et je pense plus harmonieux et ouvert d’en discuter de vive voix. Merci à vous. Annabelle Baudin et Viginie Raisson. Nathalie Detry

    J'aime

  2. Attendons que cette année finisse avant de nous projeter vers 2040
    Sans trop jouer le pessimiste, il risque de s’y passer encore beaucoup de choses.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s